Jérôme

35 ans
Accompagnateur de collectifs et chargé de projets internationaux

Qui je suis ?

J’ai passé mon enfance dans le sud-ouest ; entre (petite) ville et campagne, au sein d’une famille « socialement mixte ».

Apres des études de commerce avec une spécialisation dans les « organisations à but non-lucratif », j’ai passé mes premières années professionnelles sur l’île de la Réunion comme chargé de projets marketing pour une multinationale de l’agro-alimentaire. En 2010, désireux de trouver plus de sens dans mon travail, j’ai quitté l’île intense et l’économie classique pour une année de tour du monde en sac à dos.

A mon arrivée à Toulouse, J’ai finalement trouvé ma voie/voix (un travail choisis, libre et utile sociétalement) à travers l’éducation populaire. Je me suis formé par la pratique, notamment au sein de l’association Culture & Liberté et via de nombreuses collaborations et expérimentations.

Au sein de la Volte, j’interviens sur les actions d’accompagnement de collectif, de formation et d’interculturalité (séminaire européens).

C'est quoi pour moi La Volte ?

Pour moi la Volte représente la possibilité d’une lutte. Une lutte contre la normalisation, l’endormissement des êtres et des consciences et l’assignement à une identité sociale castratrice.

La Volte, c’est la possibilité d’un souffle vital de conscientisation politique. Se mettre en mouvement et en liens pour recréer des espaces politiques, de débat et de controverses. Faire que chacun puisse s’emparer de sa destinée et trouver les moyens d’action collective. Sortir de sa zone de confort, pour créer, expérimenter et transformer nos mondes.

La Volte, c’est l’insoumission face aux dominations de toutes sortes, aux injonctions normatives, à la paralysie de nos êtres.

Il ne faut pas conquérir le pouvoir, il faut le détruire.