Michaël

43 ans
Formateur Facilitateur

Qui je suis ?

Je suis né à Paris où remonte mon premier souvenir politique, j’ai pris une baffe par un inconnu pour avoir arraché une affiche de LePen.

J’arrive à Toulouse à 10 ans et y découvre la vie associative d’une banlieue dortoir plutôt bourgeoise.

Je fais des études de STAPS (fac de sport) et refuse l’obstacle du concours de prof d’EPS. Je m’engage dans le monde associatif avec plusieurs fonctions entre le terrain et les bureaux. Que ce soit en tant que coordo, membre de CA ou de réseaux, j’ai souvent trouvé qu’avec un peu plus de méthodes on serait plus intelligent.

Grace au Graine Midi Pyrénées, j’ai pu commencer à me former aux méthodes de facilitation de collectifs. Je rencontre Marie lors d’un stage avec vent debout et rejoins la Volte pour animer des cycles d’arpentage à la cave Po’. Depuis j’y participe sur courant alternatif.

J’aime toujours y animer des moments, me faire animer ou découvrir ce qu’on fait les copin-e-s !

C'est quoi pour moi La Volte ?

 

Le trait d’union – si t’en as deux ça donne égal ?-
Les points de suspension de tout est possible…
L’apostrophe de rien n’est sur’
La touche espace et l’arobase
Une astérisque dans un jeu de quille*
Un slash/car il y a toujours le choix
Un dièse pour le demi ton, pas pour le hashtag, ici tous les mots sont clés
Une parenthèse que t’ouvre, que tu referme, (que tu ré-ouvre…)
Un underscore car la parole elle tourne elle tourne…
_ « Quand t’ouvre les guillemets t’oublie pas de les refermer ! »
Le point de l’interrogation ?
Et celui de l’exclamation !